Bangkok, comme si on y vivait…

(… mais sans travailler)

Notre 3eme passage à Bangkok (le 2eme était très bref entre Kho Phangan et le départ au Myanmar) a été l’occasion de se reposer et de ne pas faire grand chose.

 

Ça a d’abord été un peu contraint, j’ai eu des petits problème d’estomac en partant de Mandalay, qui se sont renforcés en arrivant à Bangkok. Avec très forte fièvre, frissons etc etc.

Etant donné que j’avais mangé la même chose que Maggy la veille on s’est dit que c’était bizarre. Et ayant été piqué constamment par des moustiques au Myanmar, on a envisagé une petite malaria, sans trop vouloir y croire non plus.

Mais pour être sûr, et pour tester un peu les services de l’assurance visa, nous sommes allés avec notre hôte et guide Thibault à l’hôpital à côté de chez lui faire un petit check-up.

 

L’hôpital était canon! À priori c’est plus un truc où vont les étrangers que les locaux, mais pour une fois ça ne nous dérange pas de visiter le truc pour les étrangers! À l’intérieur il y a un « au bon pain » dans le hall, un spa etc etc. On se contentera du test malaria/dingue etc (pas sûr que l’assurance rembourse le spa) qui s’avérera négatif… ouf. On me prescrit quand même quelques medocs (sur lesquels ils nous font un « discount » je ne sais pas pourquoi) qu’on me donne dans un beau sac façon Sephora et on rentre à l’appart.

IMG_3688

S’en suivront donc deux jours de remise en forme puis 4 jours à ne pas faire grand chose: dodo tard, et quelques visites, massages, beaucoup de bubble tea* etc etc.

 

On profitera entre autre de ce passage à Bangkok pour:

 

  • aller faire un tour à Khao San road: LA rue touristique de Bangkok. Là où se regroupent la plupart des backpackers.
  • aller à un night market assez loin de Bangkok mais canon. On y trouve de tout (sauf des touristes) et c’est super sympa de s’y promener de stands en stands.
  • expérimenter le « buddha day » ces deux jours sacrés pendant lesquels il est notamment interdit d’acheter/vendre de l’alcool. Et c’est très respecté! Du coup pendant 48h les bars sont pour la plupart fermés, les 7/11 ne vendent plus de bières ou autre et les rues sont très calmes le soir. C’est tombé pile le vendredi et samedi que l’on s’était réservé pour enfin faire la fête à Bangkok, profiter de sa célèbre vie nocturne… ça tombe à l’eau. On essaiera de se rattraper le lendemain dimanche, mais il pleut des trombes, beaucoup de bars sont fermés car dimanche. Bref, entre le couvre-feu, la maladie, le bouddha-day et la pluie du dimanche, on n’aura pas vraiment fait la fête ici. Il faudra revenir 🙂
  • aller chez le coiffeur/barbier. Un coiffeur super stylé façon barbier de l’époque, où j’ai pu expérimenter pour la première fois le rasage au rasoir l’ancienne. C’est cool, et bien plus efficace que mon Mennen! (Black Amber Barber, pour ceux qui prévoient un passage à Bangkok)
  • tester quand même un bar très stylé aussi, ambiance époque coloniale: le Maggie Choo. Très sympa mais très cher pour ici (900 Bahts pour 2 cocktails et une assiette de snacks). on n’y restera donc pas trop longtemps!
  • aller au ciné voir la planète des singes (après s’être levés pour l’hymne du roi bien sûr)
  • tester un truc assez sympa appelé « The escape hunt experience ». C’est une activité qui consiste à être enfermé dans une pièce dans laquelle un meurtre à eu lieu, et à chercher les indices vous permettant de retrouver le coupable. Vous avez donc 1 heure pour vous transformer en Sherlock Holmes ( où en Scoubidou, chacun ses références). nous avons mis 53 minutes, mais on y serait peut-être encore si la fille de staff qui s’occupait de nous ne nous avais pas mis sur quelques pistes. Une expérience très sympa en tout cas. On le refera sans doute, ils ont ouvert dans d’autres villes d’Asie.
Sammy et Scoubidou

Sammy et Scoubidou

 

Après cette semaine à Bangkok « comme si on vivait là », nous avons remis nos gros backpack sur nos petits dos (étant donné qu’on avait laissé plein d’affaires chez Thibault, cela fait plus d’un mois que l’on voyageait avec moitié moins de poids!) et sommes remontés dans le bus de nuit direction le nord de la Thaïlande et plus précisément Chiang Mai et Pai.

 

En fait nous venons de réaliser que nous avons pris du retard sur notre planning et que nous n’avons « que » 5 semaines pour faire Nord de Thaïlande + Laos + Cambodge. C’est assez court et on regrette un peu d’avoir passé autant de temps au Myanmar (si on devait refaire, on enlèverait les étapes à Hpa-an et Bago, pour libérer pas mal de jours en plus pour la suite).

 

Mais c’et pas grave, on devrait avoir le temps de voir beaucoup de choses quand même et même si on est triste de quitter Bangkok où on se sentait bien, on est excités par ce qui nous attends ensuite (c’est un peu l’état d’esprit permanent de ce type de voyage!).

* pour ceux qui ne connaissent pas, les bubble tea se sont des thés en général glacés, aromatisés et avec des boules de tapioca. C’est un régal, on doit tourner à 2 par jour depuis notre arrivée en Thaïlande (quand on ne tourne pas au jus de fruit frais)

3 thoughts on “Bangkok, comme si on y vivait…

  1. Sylvie MARTARECHE

    Salut les voyageurs !
    La prochaine fois que tu veux aller chez le coiffeur Benji, demande moi des adresses, j’en ai plein beaucoup plus près !!!!
    Maggy !!!!! je veux bien un cocktail moi aussi s ‘ te plait !!!!!

    Bonne suite de voyage et gros bisous !!

    Sylvie

  2. Martine & José

    On a adoré la photo du coiffeur-barbier en noir & blanc . Ça fait très rétro
    Bises

  3. Martareche Monie et Jean

    pas la peine d’aller à Bangkok pour jouer au cluedo…….lol….
    gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>