Bangkok, Première

Après cette dernière journée à Macau Hong Kong et ce petit incident sur le checkin pour la Thailande, nous nous sommes donc mis en route pour l’aeroport international de Hong Kong. Sans bagages donc car on les avait dropés le matin (super agréable de ne pas avoir les gros sacs) et via l’airport express: 24 minutes pour rejoindre l’aeroport, dans un wagon climatisé, avec de bons gros sièges. C’est limite trop court! Est-ce que je fais une comparaison avec le trajet en RER pour Roissy?? Non, allez, on ne va pas se faire du mal….

 

A peine plus tard nous sommes dans le vol de Kenya Airline qui fait une escale à Bangkok avant de repartir sur Nairobi. On va tacher de ne pas rater notre arrêt, ça changerait un peu trop les plans.

(A savoir au passage que Bienvenu en Kenyan se dit apparemment « Karibu », voilà c’est mignon et c’est une info assez utile.)

IMG_3308

Bref, quelques heures plus tard nous atterrissons à Bangkok sous une tempête impressionnante. On voyait des éclairs et sentait des secousses dans l’avion, je n’avais jamais connu un atterrissage comme ça. Il pleuvait d’ailleurs tellement qu’ils ont mis 1 heure à sortir les 10 valises de l’avion… enfin c’est pas grave ça nous laisse le temps de passer deux trois coups de fils et de programmer un peu la suite sur internet. Et puis de toute façon il est déjà minuit passé, donc le couvre-feu est déjà en vigueur: un peu plus de retard ne changera rien.

 

Malgré les indications données par la fille de l’information center, aucun problème pour trouver un taxi (ils ont le droit de circuler de/vers les aéroports) et l’avantage c’est qu’on arrive très vite à notre auberge; le couvre-feu a un impact assez positif sur la circulation. Encore plus efficace que l’alternance des plaques d’immatriculations.

On est quand même assez surpris de voir pas mal de voitures circuler, et quelques vendeurs ambulants. On s’attendait à des rues vraiment désertes, où le miaulement de quelques chats résonnerait jusqu’à l’autre but de la ville, ce n’est pas vraiment ça.

 

Une bonne nuit de sommeil dans une chambre en dortoir (lit doubles en dortoir avec un petit rideau pour cacher chaque lit, c’est un bon concept) et nous voici partis à l’attaque de Bangkok.

 La visite de la ville

Pour être honnêtes nous n’avions pas du tout préparé notre visite ici, donc on a improvisé en commençant par Chinatown car ce n’est pas trop loin de l’auberge – à croire que la Chine nous manque déjà trop!- un quartier sinueux, très vivant et que l’on a eu le privilège de vivre sous une chaleur dingue. Il fait moins humide qu’à Hong-Kong ou Yangshuo, mais quand le soleil tape il fait vraiment très chaud!

 

Au passage on se rend compte de ce qu’est vraiment la circulation dans Bangkok, en dehors du couvre feu… c’est un truc de fous: du monde tout le temps, tout le temps, tout le temps, des bouchons incroyables et on réalise qu’aucun moyen de transport n’est vraiment  pratique:

  • à pied? il fait super chaud et la ville est très grande
  • en taxi? ça ne coûte rien mais c’est très long avec les bouchons
  • en tuk-tuk? ça coûte assez cher et ça se tape les bouchons pareil, sauf qu’en plus ce n’est pas climatisé
  • en métro/métro aérien? ce n’est pas super bien desservi et assez cher (pour ici).
  • en bateau? ça c’est pas trop mal, mais ça n’amène pas partout.

DSC01247

On fera donc tout au long de notre séjour un bon mix de tout ça, avec une préférence pour les moto-taxi en journée et taxi normaux le soir.

 

On prend donc notre temps pour visiter Chinatown puis on retourne à l’auberge chercher nos valises, on déménage chez Thibault, le pote de notre pote de Shanghai, qui va nous prêter son appart, nous présenter des potes, nous donner des conseils sur la ville et même nous inviter à bruncher… ça c’est de l’accueil!!

 

Le premier soir on termine donc la soirée en buvant un verre, à minuit le bar nous demande gentiment de partir, et on rentre sur les coups de 0h30… couvre feu, oui, mais tranquillement!

 

D’ailleurs, pas de présence policière ou armée particulière dans la ville. Rien en fait qui ne laisse penser qu’il y ait eu un coup d’état récemment.

DSC01165

 

On continuera donc notre visite de Bangkok le jour suivant avec la visite des grands classiques (le Grand Palais, les temples Wat Phra Kaew et Wat Pho) vraiment très beau, pleins de couleurs, impressionnant. On y voit entre autres des superbes pagodes, le bouddha d’émeraude (en jade) et un immense bouddha couché.

Nous avons fait la visite avec un guide anglophone ce qui est comme toujours bien plus interessant.

 

 La boxe Thaï

Et le soir c’est Muay-Thai (boxe Thai), on se rend dans l’arène principale: le Rajadamnoen où l’on voulait acheter des billets de deuxième catégorie. Pas moyen de le faire, la fille tient à ce qu’on soit en première, nous faisant même après négociation la première au prix de la deuxième. On ne comprend pas trop l’idée, si ce n’est de regrouper tous les touristes au même endroit peut-être…

 

Quoi qu’il en soit, en première on est calés: c’est vraiment tout près du ring, (on aurait pu toucher Don King s’il avait été là) et on est sur de fauteuils confortables. Le seul inconvénient c’est que l’on a fini la soirée avec plein de sang sur nos t-shirt: ça éclabousse vachement!

DSC01203

Non, c’est pas vrai hein, rassurez vous. Peut être quelques goutes de sueurs au maximum.

Bon, la boxe Thai comment c’est? Et bien c’est vraiment sympa: il y a l’ambiance: le joueur de flute qui ne connait qu’un seul morceau et le joue en boucle toute la soirée, les tribunes de troisième catégories (derrière des grilles) qui s’enflamment progressivement dans la soirée et sur les gros match hurlent, encouragent et passent leur temps à parier (on n’a pas compris comment ils peuvent organiser leurs paris dans ce bazar d’ailleurs).

Après il y a la partie tradition: hymne royale au début de la soirée, les danses et rituels des combattants avant les combats.

DSC01213Et le combat lui même: les premiers mettaient en scène des enfants, c’était assez ennuyeux. Mais très vite le rythme s’accélère et le 7ème combat était vraiment dingue. Ca devait être une finale de quelque chose car à la fin le vainqueur à gagné une ceinture (ainsi que le droit de prendre une photo avec moi) et c’était le highlight de la soirée: tout le monde à fond, la salle bien remplie, et une très très grosse intensité.

 

Ce qu’il faut réaliser c’est que les combattants de boxe thai sont tous petits et légers, mais leurs coups partent à une vitesse assez incroyables, et ils encaissent vraiment bien. On a quand même eu droit à trois sorties sur civières en 8 combats (parfois le coup était si rapide qu’on ne savait pas pourquoi l’autre avait d’un seul coup le nez en sang…).

Bref c’était vraiment cool!

Ayutthaya

Le jour suivant, troisième jour à Bangkok, nous avions rendez-vous à l’aube (6h30 quand même!!) avec Gail, une amie Thailandaise de Thibault, qui est venu nous chercher en voiture pour nous faire visiter Ayutthaya, capitale du royaume Siam pendant 400 ans. Une super journée, pendant laquelle nous avons vu pas mal de chose (beaucoup de pagodes et de ruines quand même, on ne va pas se le cacher) et passer un super moment avec Gail qui en plus d’être très sympa, nous a appris plein de choses sur la Thaïlande (éducation, culture etc etc). Entre les pagodes et la tête de buddha discrètement cachée dans un arbre, on s’est offert la visité d’un musée de jouets.

L’après-midi nous sommes allés chercher nos visas pour le Myanmar (yes!!) et acheter nos billets de bus pour Kho Phangan (yes!! yes!!) en passant au passage par Khao San road, LA rue touristique de Bangkok: là où il n’y a que des hotels, bars, magasins de t-shirt souvenirs, stands de bouffe et où l’intégralité des Thaïlandais se trouvant dans la rue ont quelque chose à vendre.

 

On n’aime pas trop l’ambiance, un peu trop « bagpacker-venu-se-la-coller », mais en même temps faudra qu’on s’habitue parce que ce n’est sans doute qu’un avant-goût de l’ambiance de la full-moon… heureusement que l’on est adaptables 🙂

Le Samedi c’est Chatuchak

Le lendemain c’est samedi, c’est donc jour de Chatuchak, le plus grand marché couvert du monde, dans lequel nous sommes allés nous perdre pendant quelques heures. Pleins de stands, mais finalement beaucoup plus variés que ce que l’on retrouve habituellement dans ce genre de marché où tous les vendeurs achètent et vendent les même choses. Une marché quand même pas mal orienté fringues, mais très sympa. Et des prix vraiment dingues. On repartira avec une montre (on à fait une vrai affaire: le mec nous à vendu une Rolex à 200 euros et il nous a confirmé que c’était une vraie!) 2 t-shirt et des boucles d’oreilles (pour Maggy). Pour la montre, rassurez-vous c’est évidement faux, c’est juste une petit montre normale que Maggy a acheté!

On enchainera avec une autre centre commercial « à voir absolument » selon pas mal de sources: le MBK, mais après 3 heures de marché ça nous a très vite saoulé. Quelques verres le soir avec Thibault, le temps qu’il nous propose nottament de nous inviter à bruncher dans le resto où il travaille le lendemain (!), et au lit.

 

On se réveille donc dimanche matin assez tôt pour aller prendre ce fameux et très bon brunch avant de partir prendre le mini-van direction Kachanaburi, ce qui vous parlera plus si je vous dit rivière Kwai. (et pour ceux qui ne font vraiment pas d’effort, je peux même rajouter « pont sur la rivière Kwai »).

 

Fin de notre premier passage à Bangkok donc. Une ville que l’on avait très hâte de découvrir car on en entend parler souvent. Dommage que l’on n’ait pas trop pu voir Bangkok by night à cause du couvre feu, mais c’était quand même une vraie expérience. Bien qu’on ne soit pas fâchés de quitter un peu la grosse ville bruyante pour aller chercher un peu plus de calme.

Et de toute façon, on repassera encore sans doute deux fois à Bangkok!

 

D’ailleurs en parlant du couvre feu, on a appris hier qu’il avait été levé à Kho Phanghan, et ça, c’est une très bonne nouvelle 🙂

4 thoughts on “Bangkok, Première

  1. MARTARECHE

    J’adore voyager avec vous !!!!! entre le bons vieux films américains, les couvre feux, Rocky Balboa et les vraies fausses Rolex !!!!!! je m’éclate !!!!
    Bisous

  2. Combet

    Yes, super cette visite de Bangkok. Ça nous ramène 30 ans en arrière, il ne manque plus que le marche flottant……. On dirait que Maggy a vendu ses cheveux???…. Pourtant vous ne devriez pas avoir trop chaud en ce moment? Après avoir récupéré Nico pour la fête des mères, Pascal vient d’arriver en France, pour 7 semaines, pour la fête des pères, y a pas à dire ces fêtes petainistes ont du bon!
    Merci encore pour votre partage et continuez à bien profiter, nous nous profitons à travers vos récits et photos ( roman photo?) sans peser trop lourd dans les sacs à dos. Nous vous embrassons. Katty

  3. Martareche Monie et Jean

    Karibu pour vous en Thailande…
    Bises

    • Mag

      Ahah Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>