Charmante escale à Battambang

On attend devant notre hotel à Sianoukville, la navette qui nous emmène à la station de bus. On arrive à la station et on découvre notre bus qui est plutôt en sale état. Sauf au niveau de la clim qui donne tout ce qu’elle peut: on se croirait chez Picard. Au bout de 5h30 on arrive à Pnom Penh où l’on change de bus pour un autre toujours en mauvais état et cette fois-ci, sans aucune clim (petit rappel, il fait dans les 35° dehors ET bien sûr les fenêtres du bus ne s’ouvrent pas). En plus, notre chauffeur aime bien faire des arrêts de plusieurs minutes toutes les heures.

Un trajet très très long donc pour arriver à 20h alors qu’on était censé y être à 16h.

DSC02494Battambang est la deuxième ville du pays et ça ne saute pas aux yeux quand on y est. Pas d’immeubles, des rues cabossées et des maisons à un étage seulement: on est bien loin de Pnom Penh.

Si on a décidé de passer par cette ville, c’est avant tout pour prendre le bateau qui nous amènera à Siem Reap mais il y a quand même des choses à voir:

 

  • Le « bamboo train »: sur une vieille voie de chemin de fer, on monte sur un espèce de radeau posé sur roues et équipé d’un moteur et on roule pendant 1h aller-retour à la vitesse de 15 km/h. Alors oui ce n’est pas très rapide en soi, sauf que vous êtes à ras du sol ce qui amplifie les sensations et surtout la voie n’étant pas en train bon état, ça secoue pas mal! On était sceptique sur le concept mais en fait, c’est assez marrant. Et comme il n’y a qu’une voie, lorsque qu’un autre « wagon » vient en sens inverse, il faut démonter l’un des deux pour laisser l’autre passer. Là où le wagon fait demi tour, une pause de 10minutes est imposée et une armée d’enfants vous sautent dessus pour vous vendre de leur voix implorante des bracelets et autres babioles. On a plutôt opté pour une noix de coco fraiche achetée à l’étal d’un vieux monsieur qui, après qu’on l’ait bu, nous l’a très gentiment décortiqué pour qu’on puisse la mangé sur le retour.

 

DCIM101GOPRO

  • Les temples khmer: il y en a pas mal disséminé autour de la ville. Nous n’en n’avons fait qu’un seul et on a négocié le prix d’entrée. C’était un petit échauffement avant Siem Reap et Angkor Wat!

DSC02489

  • Le cours de cuisine: comme on a beaucoup aimé les plats khmers, on s’est dit qu’on allait refaire la même qu’en Thailande et apprendre à en cuisiner quelques uns. Après une visite rapide au marché pour faire les courses nécessaires avec le chef, on part en cuisine et c’est parti pour la préparation de 3 plats. En premier, le « chicken amok »: du poulet, du curry et du lait de noix de coco, le tout cuit à la vapeur dans une feuille de bananier. Ensuite, des « fried morning glory »: le morning glory c’est une plante dont on prend la tige et qu’on cuit au wok. Et enfin, le « beef loklak« : des fins morceaux de boeuf cuits dans une sauce au poivre de Kampot. Tout ça était DELICIEUX!

DSC02523

A la fin du cours, on a eu un échange assez intéressant avec le chef qui nous parlait de la « dictature » du Lonely Planet et autres guides. Pour lui, ces livres référencent depuis des années les mêmes hôtels et restaurants alors que l’offre a triplé dans la ville ces dernières années. Et les établissements référencés sont toujours pleins alors que d’autres moins chers et tout aussi bien sont vides. Tenant également un restaurant, il nous explique que les touristes ne viennent jamais dans un restaurant vide, mais qu’il faut bien qu’il y ait un premier client. Il avait donc essayé d’offrir leur repas aux premiers touristes hésitants devant son restau, pour les faire venir et en attirer d’autres mais cela n’a pas eu le résultat escompté car généralement ils s’enfuyaient pensant que ça ne devait pas être bon. Il s’est également montré très critique envers la négociation systématique des prix tentée par les touristes, « parfois pour 25 cents ». Un personnage assez désabusé par son activité…

Battambang était notre avant-dernière étape au Cambodge, on se dirige maintenant vers ce qui devrait être l’apothéose: Siem Reap et ses temples!

 

3 thoughts on “Charmante escale à Battambang

  1. Martareche Monie et Jean

    lire bien sur concocter…lol…

  2. Martareche Monie et Jean

    On se régale par avance de toutes les recettes de cuisine que vous allez nous concoter…miam..
    Bisous

  3. NicoFredo

    Welcome back Kiki
    Ton cousin jacoumard a remarqué ton retour sur la scène publique
    Photos magnifiques, once again
    Et des nouvelles recettes, mhumm
    Bisous à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>