Dans la chaleur de Hong Kong

C’est très mal réveillés (ou pas encore réellement endormis) que l’on arrive à Shenzen. Il fait chaud et humide, on est crevés, les sacs sont lourds et on ne sait pas du tout où aller pour passer la frontière avec Hong Kong qui est censée être à 5 minutes de marche.

On rentre dans un terminal de bus et premier réflexe, on demande au bureau d’information. Mais mauvaise idée, personne n’y parle l’anglais. Les 2 femmes finissent par appeler quelqu’un que l’on nous passe par téléphone, monsieur qui doit donc être la référence de la gare en terme de maîtrise de l’anglais… bon bah cette personne a bien bluffé tout le monde.

Oh, un comptoir d’enregistrement pour l’aéroport d’Hong Kong! Forcément, ils parleront anglais… non… même joueur joue encore.

Bon, allons voir le plan du métro alors, peut-être que ce sera indiqué… RAAAAAAH, y a rien de marqué sur ce plan!

On souffle,on respire, on se calme. Dernière chance, internet. On s’arrange pour capter un réseau wifi et on enfin on trouve à quelle station de métro aller.

En descendant du métro, on arrive donc à la frontière côté chinoise. La c’est facile, ça va vite. Et ensuite on arrive par un grand couloir à la frontière hong kongaise. Et là, c’est pas la même chose! On est le premier jour d’un grand weekend avec férié et des hordes de chinois se pressent avec leur caddie pour passer la fin de semaine là où la TVA n’existe pas.

On mettra bien 45 min à atteindre le douanier, avant que celui-ci nous donne un formulaire à remplir ( c’est sûr qu’il n’aurait pas été plus malin de le donner dès le début, c’est pas comme si on avait eu 45 min à tuer). Donc on rempli, on re-rentre dans la queue et c’est bon, on est à Hong Kong, enfin.

Ah non, en fait il faut aussi faire 30min de queue pour acheter l’octopus card, qui permet de payer les transports sans avoir à faire l’appoint.

Au final, on sera descendu du bus à 7h et on sera arrivés dans notre hotel à 12h30. Pas mal de temps perdu donc.

L’hotel à Hong Kong c’est aussi une expérience. Il faut savoir que l’hébergement est très cher si vous voulez être bien placés. Donc pour les gens aux moyens limités comme nous, on trouve des guesthouse dans les étages d’ immeubles. La chambre fait tout juste la taille du lit et la douche est au-dessus des toilettes. La vue donne sur le mur d’en face. Et il faut attendre à chaque fois 5 à 15 min pour arriver à emprunter l’ascenseur. Il y a même un mec dont c’est le boulot de réguler la file d’attente pour l’ascenseur!

DSC01048Hong Kong c’est la Chine sans vraiment l’être. Tout est écrit en chinois et anglais, les gens parlent anglais, on croise des occidentaux à tous les coins de rue, il n’y a plus de klaxons, plus de scooter et plus de crachats, mais surtout c’est plus cher. Après plusieurs semaines où on a pu faire des repas pour deux à 4 euros, devoir payer plus de 5 euros chacun ça fait mal! On va donc devoir faire super gaffe à notre budget.

HK c’est aussi le paradis de la consommation. Je m’explique. Globalement il fait plutôt chaud voire très chaud et le taux d’humidité atteint des records. A peine sorti de sa chambre d’hotel climatisé, on ressent une sensation de moiteur et marcher devient vite fatiguant car le moindre petit effort ou même le fait de rester debout dehors vous fait crever de chaud. Si vous ajouter les moteurs de bus ou de voitures, ça devient vite l’horreur. Donc, vous recherchez l’air climatisé pour ne pas fondre. Et là où s’est bien pensé, c’est qu’il est possible de se déplacer quasiment partout en intérieur en passant par les différents centres commerciaux!

Il y en a partout, ils sont tous reliés par des passerelles et ils sont toujours plein de monde.

De la même façon, quand il n’y a pas de mall, il y a toujours pleins de boutiques de rue, avec leurs portes grandes ouvertes et qui ventilent les passants avec leur clim.

Le bilan carbone de la ville doit être incroyable.

DSC01049

A côté de cet enchevêtrement de boutiques, il suffit de s’excentrer un peu pour se rendre compte que la ville est au milieu de la jungle et qu’elle a aussi de belles plages. Un mix urbain et nature assez rare.

 

 

Les inratables d’Hong Kong (pour nous en tout cas)

  • Le musée d’Histoire: le plus intéressant des musées d’histoire qu’on a jamais fait! On n’y trouve pas seulement des photos ou des textes mais des salles entières reconstituant HK depuis l’arrivée des portugais jusqu’à nos jours avec des fausses maisons et rues, des vidéos projetées dans des salles stylisées, des moyens de transport de l’époque… On y a passé 4 heures et on aurait pu y passer bien plus de temps tellement c’était passionnant.

DSC01101

  • Le Star Ferry: Hong Kong est divisé entre un territoire central et des îles. Le Star Ferry vous permet de les rallier et il n’a pas changé depuis 1888. Pour une somme ridicule, car c’est toujours un moyen de transport très emprunté, vous pouvez vous offrir une mini croisière dans la baie et admirer les gratte-ciel.

DSC01029

  • Le jardin zoologique: en plein milieu de la ville il est possible de visiter gratuitement un parc zoologique où l’on peut voir des singes, des oiseaux, des lémuriens et des énormes tortues. Par contre, malgré la jolie publicité, ne les croyez pas il n’y a pas de panda 🙁

DSC01037

  • Victoria Peak: un tramway très cher, avec beaucoup d’attente mais datant des années 40 vous permet de monter en haut de la colline Victoria Peak. Nous on a fait nos radins-malins, on a pris le bus. En haut, on a une vue incroyable sur Hong Kong.

DSC01055

  • Les mid-levels: en plein milieu de la rue, on trouve des escalators les plus longs du monde qui vous emmènent jusqu’au quartier de Soho où les expatriés boivent des verres.

DSC01063

  • Le temple de Man Mo: un petit temple au milieu de la ville, surtout joli grâce aux serpentins d’encens qui y brulent.

DSC01110

  • Le Computer Center: un grand centre commercial dédié à l’électronique où nous avons été acheté un disque dur externe 1 TO pour 64 euros au lieu de 130 en France
  • La plage: nous n’en avons fait qu’une seule, qui n’était pas magique mais c’est à faire pour se rendre du compte du contraste ville/nature et puis surtout…

MESSAGE A CARACTERE TRES IMPORTANT

Le premier qui vanne mon bronzage de routier, il sort

Un grand merci à Florian, un ami de Ben qui vit à HK depuis 3 ans maintenant et qui nous a gentiment guidé pendant 2 soirées et appris plein de choses sur la vie à HK. Et en plus, il nous a convié à boire du vin chez lui! Il a su entendre notre désespoir!

La loose du dernier jour

Vous remarquerez que dans notre liste des immanquables, il n’y a pas Macao. Pourtant elle était bien dans notre planning…

Notre dernier jour à HK, on a prévu de passer la journée là-bas. On part tôt de l’hotel et on va à la station Central où là existe une chose incroyablement pratique: le in-town check-in. C’est un peu comme si à Chatelet vous aviez un comptoir d’aéroport pour enregistrer vos bagages.

On va donc vers l’hôtesse, qui prend nos passeport, pèse nos valises… et nous demande notre billet retour de Thailande… On n’en a pas, on n’a jamais aucun billet en avance… En ce moment il n’est pas possible d’aller en Thailande sans billet retour… Et m…

On passera donc plusieurs heures a essayer de trouver le billet le moins cher et le plus pratique sur le wifi pas très stable de la station.

Il est maintenant trop tard pour dépenser 60euros pour aller à Macau quelques heures. On est dégoutés. Et puis en plus, qu’est-ce qu’on va faire pendant 5 heures?

Au final, après un repas, on ira voir X Men au cinéma, en anglais sous-titré chinois. On avait peur de ne pas comprendre le film sans sous-titres français et au final, ce mois hors de France nous a clairement permis d’améliorer notre niveau (enfin surtout pour moi vu que je partais du niveau de la moquette).

Donc voila, la Chine s’est vraiment fini. On est actuellement dans l’avion pour Bangkok où on déguste un verre de vin sud africain avec délice.

A noter que personnellement je commence à saturer des nouilles et du riz. C’est mal-barré parce qu’on en a encore pour 5 mois…

Ah une dernière chose sur Hong Kong! C’est infesté de moustiques mutants! En tout cas c’est l’impression que j’ai parce que j’ai compté, j’ai 50 piqures par jambe dont 2 qui ressemblent à des énormes hématomes.

Oui, entre ça et le bronzage c’est sexy lady!

14 thoughts on “Dans la chaleur de Hong Kong

  1. karine

    idem comme No L’Aixoise, si tu n’avais rien dit sur ton bronzage je n’aurais pas non plus regardé une 2ème fois la vidéo pour constater lol. Merci encore à tous les deux de me faire voyager assise confortablement sur mon canapé et ….sans moustiques !!! 🙂 bisous

  2. No l'Aixoise

    Mag! J’avais même pas remarqué que t’avais un bronzage de camionneur, du coup j’ai regardé une seconde fois la vidéo!!!
    C’est trop chouette de pouvoir vous suivre!!!
    Et encore bon anniversaire Ben!
    Bisous à tous les 2 + 1 pour kiki!

    • Mag

      Donc si je m’étais tu, ce serait passé inaperçu! Bisous No!

    • Mag

      Merci ma No! Gros bisous à vous 3,5 🙂

  3. Martareche Monie et Jean

    Bon anniversaire du bout du monde….continuez à vous éclater….nous on s’éclate à vous lire…
    Gros bisous
    Jean et Monie

    • Mag

      Merci beaucoup. Un super anniversaire oui, je pense que je m’en souviendrai!!

      gros bisous à vous

  4. Nils et Clotilde

    on veut KIKI KIKI KIKI
    KIKI!!!!!!!!

    gros bisous
    Nils et Clotilde

    • Mag

      Coucou les ptits cousins, vous allez bien?
      Kiki est de retour et vous embrasse (et nous aussi !)

      Bisous

  5. cousins des montagnes

    Salut vous deux , on vient juste de vous rejoindre (merci Lucie)
    on a pris pas mal de retard mais on marche vite et c’est génial de vous trouver!
    bises
    W A N C

    • Mag

      Cool ça! Merci Lu d’avoir fait tourner l’adresse et content que vous lisiez alors!

      Bon courage si vous voulez tout lire.

      J’espère que tout va bien pour vous. Des bisous!

  6. TOM

    Classe la baignade, dommage pour le casino vous auriez pu doubler le budget 😛

    Même si on écrit pas on regarde tous les articles
    .

    Bisous a vous

    • Mag

      On aurait pas joué au casino! J’espère bien que vous regardez tout et quand je reviens y a interro! Bises

  7. Nicole & Frédéric

    et bien, et Kiki, vous l’avez abandonné? sa galerie photo s’est arrêtée à Xian.
    A t-il été kidnappé par les soldats de terra cota? Rassurez ses followers, please.
    Thailandez bien et bisous à vous

    • Mag

      Kiki avait commencé à choper la grosse tête. Il se prenait pour une vedette. Donc pour le calmer, on a arrêter de diffuser ses photos. Mais là ça va mieux, il a compris que c’est nous les vraies stars, on va donc pouvoir remettre à jour sa galerie.

Répondre à Martareche Monie et Jean Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>