Les mondes merveilleux d’Angkor

13 Aout 2014, nous arrivons à Siem Reap et donc à Angkor. Enfin nous y voilà!

Cela fait 2 mois et demi que nous entendons parler d’Angkor (et surtout d’Angkor wat) très souvent. On va enfin voir a quoi ça ressemble!

Mais avant de vous raconter ça, un peu de contexte.

Les temples d’Angkor sont situés à 5 km au Nord de la ville de Siem Reap. Une ville ultra touristique où pullulent bars, night-market et tuktuk, une ville où les cambodgiens de tout le pays viennent chercher des dollars et des touristes du monde entier en dépenser. (Angkor Wat serait le 4e monument le plus visité au monde)

DSC02596

Siem Reap est donc le camp de base pour visiter Angkor mais aussi pour d’autres visites dans la région (montagnes, villages flottant sur le Lac Tonle…) et pas mal d’activités dans la ville. On a trouvé le centre vraiment étouffant: il fait chaud, il y a foule et le harcèlement des tuktuk est vraiment incessant (pour des courses immédiates, mais leur objectif est surtout que vous les bookiez pour la journée de visite des temples le lendemain « yes sir, tuk-tuk? What about tomorrow, tuk-tuk? »). Quand on s’éloigne un peu de cette agitation, iĺy a des endroits plus calmes, des bon spots pour manger ou boire un verre et pas mal de bonnes actions à faire: comme partout au Cambodge les ONG sont très présentes ici.

Les Temples d’Angkor

Les Temples d’Angkor sont un ensemble de temples datants pour la plupart de l’époque glorieuse d’Angkor. Quand cette cité était la plus puissante de la région et que le royaume Khmer s’étalait jusqu’en Thaïlande, Viet Nam et Laos: entre le 9ème et le 15è siècle (oui, ça fait une période très longue!).

Le monument le plus connu est bien sur Angkor Wat, immense, bien préservé/rénové et avec des bas reliefs incroyables. Mais vous avez déjà forcement vu aussi des photos de Bayon et Ta Prohm les deux autres stars d’Angkor.

Pour visiter le lieu nous avons pris un passe trois jours et avons choisi de prendre un jour de repos entres deux jours de visite. Pour se reposer et ne pas saturer des pierres.

Voici donc comment s’est articulé notre séjour:

Jour 1: arrivée en bateau,passage a l’hôtel puis nous avons loué des VTT et sommes partis acheter nos pass pour le lendemain. Le pass permet d’accéder au site gratuitement la veille a partir de 16h. Nous sommes donc partis s’échauffer les jambes (12km a/r) et voir le soleil se coucher à Angkor Wat. Coucher de soleil pas dingue car un peu de nuages a l’horizon, mais premier aperçu d’Angkor assez magique.

DSC02592

Jour 2:

DSC02628Départ en vélo vers 5h30 au moment où le soleil se lève. On décide de passer devant Angkor Wat sans s’arrêter (plein de monde) et de commencer par le temple suivant: Bayon.

Et là c’est fabuleux: il fait encore assez sombre, il n’y a que nous et le temple est génial. C’est un de ceux avec les faces sculptées dans la pierre, grand, bien préservé et envoutant. On y passera pas mal de temps et avant qu’il n’y ai trop de monde on enchaine: le complexe de Angkor Thom (dont Bayon fait partie), Prea Khan et Ta Keo.

On s’arrêtera manger a Ta Prohm. Du prix sur la carte à 5$ le plat on négocie très vite a 3$ et en plus (grosse surprise dans un endroit aussi touristique) on se régale.

Apres mangé on va voir le temple de Ta Phohm. Il est 9h30 passé, il est donc bien trop tard pour avoir encore un peu d’exclusivité dans les temples, surtout dans un temple majeur comme. Malgré le monde, ça restera mon temple préfère. La,jungle a repris le,dessus ici et des arbres poussent sur les ruines donnant a ce temple une ambiance vraiment particulière. L’un de ces arbres est d’ailleurs maintenant nomme le « Tomb Raider Tree » en souvenir du film avec Angelina Jolie qui a été en partie filmé ici.

DSC02679

On continuera avec Pre Rup. Le tout sous un soleil de plomb.

Vous remarquerez sans soute que ça fait pas mal de temples, en effet nous sommes sans doute des speed-touristes: quand les guides prévoient dépasser 2h dans un temple, ça nous prend en général à peine 1h…

Après toutes ces visites il est environ 15h30 quand nous rentrons sur Siem Reap. On s’offre un petit tour des hôtels avec piscine pour trouver le meilleur (=moins cher) et on se pose enfin au bord de l’eau vers 17h avec plus de 30km de vélo dans les pattes et 5h de sommeil derrière nous.

Le lendemain sera journée glandage a la piscine, puis tour dans la ville, marchés etc. Reposant. Et comme on est reposes, on sort un peu le soir, ce qui est une mauvaise idée quand…

… Le réveil sonne a 4h45 le troisième jour. Notre tuktuk nous attend devant l’hôtel et nous sommes partis pour voir le fameux lever de soleil sur Angkor Wat. Combien de voyageurs rencontres depuis le début nous l’ont décrit comme immanquable?

Et en effet, ça envoie du lourd! Des couleurs magnifiques (et je m’y connais en couleurs!) la silhouette mythique des trois dômes d’Angkor Wat, et absolument personne sur le site. Non je plaisante, il y a plein de monde. Mais ça va, on s’attendait à pire. Surtout que devant l’entrée du site il y avait des dizaines se bus et des centaines de tuktuk. Mais ils sont là pour le départ du Marathon d’Angkor pour la plupart.

DSC02743

Avec notre tuktuk (c’est tellement bon de se laisser porter!) on ira voir deux temples assez éloignés du site principal: Banteay Srei et Beng Meala. Peu de monde au premier et un petit temple exceptionnel de détails et de décorations.

Vers 11h30 on rentre sur Siem Reap où nous attend un tuktuk pour lancer la deuxième partir de la journée. Cette deuxième partie est le cadeau que j’ai offert a Maggy (un jour en avance…) pour son presque-anniv donc.

(Vous remarquerez si vous avez bien suivi que les cadeaux que nous nous faisons en ce moment sont plutôt immatériels, vous comprendriez bien si vous pouviez peser nos sacs!!)

C’est mon presque-anniv donc c’est moi qui raconte!

Un disco tuktuk nous attend devant l’hotel pour nous conduire là ou l’on va passer deux heures comme des petits singes: la gibbon experience. Alors quoi qu’est-ce donc? Indice: quand vous arrivez, vous enfilez un harnais et un casque. 2e indice: ensuite vous vous enfoncez dans la jungle. Et dernier indice: ensuite vous grimpez très haut sur un arbre… Oui c’est ca, des tyroliennes! Mais attention, de la mega tyrolienne, de plusieurs centaines de mètres de longuer et a plus de 50m de hauteur!

Plutôt cool hein? Mais 15 tyroliennes, j’ai trouvé ça trop court. Et plus de vitesse ça aurait été encore mieux.

Alors apres ça et notre lever très matinal on est plutot fatigué, mais on a juste quelques minutes a l’hôtel ( le temps d’un plouf dans la piscine et d’une micro-sieste) avant de repartir vers mon 2e cadeau: le cirque Phare.

IMG_4146Ce cirque a été mis en place par une association qui oeuvre pour l’éducation des enfants et adolescents des familles pauvres du Cambodge. Elle apporte une aide financière aux familles, qui n’ont ainsi plus besoin de faire travailler leurs enfants et ces derniers peuvent donc apprendre un métier artistique: peinture, musique, theatre ou cirque.

Le spectacle était absolument génial et les artistes incroyablement impressionnants. La mise en scène est complètement différente de ce que l on peut connaitre: ce n’est pas une succession de numéro avec des artistes qui font soit du jonglage soit de la voltige, etc. Ici, les 7 acteurs restent sur scène du début à la fin en interprétant une pièce et ils assurent tous les numéros. Et en plus c’est drôle.

Avant le spectacle on a également pu profiter d’un diner dans les jardins autour, au calme.

C’était donc une aprem et une soirée parfaite. Mais on était plutôt très content de rentrer se coucher!

 

2 thoughts on “Les mondes merveilleux d’Angkor

  1. MARTARECHE Sylvie

    Coucou tous les 2,

    C’est tous simplement magique ce que vous vivez tous les 2 !!!!!!
    Bises

  2. Val

    rhoooooooo tellement de souvenirs ! certainement un des plus beaux couchers de soleil de ma (courte) vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>