Plein de rencontres à Puerto Madryn

Après avoir bien profité de Buenos Aires, on a remis nos sacs, direction Puerto Madryn en Patagonie, petite ville touristique entourée de réserves naturelles protégées.

touristes en train de mitrailler la pauvre baleineSi tous les touristes y vont, c’est surtout parce qu’on peut y voir un spectacle peu commun de juin à mi-décembre, des baleines franches australes qui viennent se reproduire dans les eaux de la péninsule. L’excursion la plus courue est donc celle réalisée en bateau, qui consiste à s’approcher le plus possible d’une baleine pour la bombarder de photo. Et bien sûr, il n’y a pas qu’un seul bateau rempli à ras-bord de touristes qui suit la baleine, mais plusieurs qui l’encerclent.

Pourtant, comme on nous le répète depuis notre arrivée à Puerto Madryn, la baleine est un animal très sensible, qui avait quasiment disparu de ces eaux il y a quelques années et qui est maintenant en train de reconstruire très petit à petit sa population. Et après des recherches faites sur internet, on a pu se rendre compte que dans certains comme pays comme le Canada, des scientifiques ont prouvé que ces excursions d’observation modifient le comportement des baleines: elles passent moins de temps en profondeur pour se nourrir et cela pourrait nuire à leur reproduction.

Donc, vous l’avez deviné, en tant que voyageurs animaux-responsables, nous n’avons pas fait la sortie en mer! Alors, oui nous n’avons pas de photos de baleines, mais ce n’est pas grave parce qu’on s’en est quand même pris plein les mirettes niveau animaux!

Comme si tu y étais:


Puerto Madryn par mag-ali-96995

C’était juste magique! Alors tu vas me dire oui mais peut-être que c’est mauvais aussi pour ces animaux d’autant les approcher? Et bien:

  • les pingouins sont de plus en plus nombreux chaque année à se reproduire sur cette plage de Punta Tombo, ce qui tend à montrer que notre balade ne les perturbe pas vraiment
  • les lions de mer n’ont absolument aucune réaction en voyant débarquer notre groupe de 10, ils continuent juste leur sieste, pépouzes… donc je ne les sens pas  réellement stressés
  • et enfin les dauphins ont tout l’océan pour eux mais ils choisissent de venir jouer dans les vagues du bateau et quand ils en ont eu marre, ils ont disparu à toute vitesse vers l’horizon

Donc, non, nous n’avons vraiment pas eu l’impression de gêner ces animaux!

Et pour les petites anecdotes:

  • les baleines franches australes ont la particularité d’avoir des coquillages qui se fixent sur leur peau et à cause de ça, elles se font attaquer jusqu’au sang par les mouettes; du coup, le gouvernement essaie de réduire le nombre de mouettes
  • les pingouins choisissent un partenaire et un nid pour la vie et chaque année, parmi les dizaines de kilomètres de la plage de Punta Tombo, ils arrivent à retrouver « leur trou »
  • chez les lions de mer, il y a un mâle dominant, le mâle alpha et c’est le seul qui a une crinière, d’où le nom de lion

DSC04755

On a également eu l’incroyablissime-méga-dingue chance d’observer des orques en train de roder autour d’un groupe de lions de mer! Mais malheureusement, ils étaient tellement furtifs que nous n’avons pas réussi une seule photo!

Après, cette parenthèse animalière extraordinaire, on reprend le bus vers Buenos Aires en ne sachant pas vraiment ce que nous allons faire jusqu’à l’arrivée des micropotes à Rio…

2 thoughts on “Plein de rencontres à Puerto Madryn

  1. Emilie

    Bonjour,

    On ne se connait pas mais j’ai découvert votre blog assez récemment et je suis maintenant régulièrement votre voyage.

    Je voulais juste faire un petit commentaire : ce ne sont pas des pingouins que vous avez vu mais des manchots. Et au vu des images et de là où vous les avez faites je dirais même que ce sont des manchots de Magellan.

    Pour vous expliquer la difference entre pingouin et manchot :
    – Pingouin = vit dans l’Hémisphère Nord et peut voler
    – Manchot = vit dans l’Hémisphère Sud et a perdu sa capacité à voler

    Bonne continuation
    Emilie

    • Mag

      Bonjour Emilie! Merci de nous suivre et de cette précision! En effet le mot espagnol est « pinguino » mais cela se traduit par manchot en français!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>