Sable blanc à Sihanoukville et Koh Rong Sanloem

Bienvenue à Sihanoukville, la Cote d’Azur du Cambodge! La ville  s’étend depuis la plage et les rues sont bordées de magasins de maillots de bain, de restaurants, de bar et d’agences de voyage.

A peine arrivés, on fonce vers la mer et sa plage de sable blanc remplie de touristes et de locaux. Et qu’est-ce qu’on trouve aussi sur la plage?  Des petits enfants voleurs! On l’avait lu dans le guide et on avait donc prévu le coup en n’emmenant rien d’autre que de la crème solaire dans notre sac. Enfin, j’ai quand même du répéter 3-4 fois à Ben que non il ne devait pas prendre son téléphone. « Non mais c’est bon je surveillerais les affaires » me répondait-il. Et bien ça n’aurai servi à rien. Ils sont plus rapides que moi me rendant à la sortie ciné d’un nouveau X-Men.

A peine rentrés dans l’eau, ils foncent sur votre sac et donnent un coup de pied dedans pour faire voler ce qu’il contient et se servir.

Une autre technique, encore plus osée, est de s’approcher de vous qui êtes tranquillement allongé sur la plage. Là des enfants poussent les autres sur vous, toujours pour arriver à cogner votre sac. On les a vu venir et ils se sont pris l’avant-bras de Ben en barrage, ce qui a du leur faire mal. Ils sont repartis en nous insultant et en faisant des gestes qu’ils ne doivent même pas comprendre… c’était plutôt triste à voir.

Le soir, tous les restaurants qui bordent le plage proposent des barbecue. On a dégusté notre poisson les pieds dans le sable, au bord de l’eau, éclairés par des feux d’artifices vendus par des femmes qui arpentent la plage, aux touristes chinois surtout. En plus, ils avaient du pastis, servis à la cambodgienne, c’est-à-dire deux fois la dose normale dans un énorme verre. Le tout pour 7$ à deux: plutôt pas mal hein?!

vendeuse de grillades

vendeuse de grillades

beach bbq

beach bbq

En face de Sihanoukville, on trouve deux îles réputées comme magnifique: Koh Rong et Koh Rong Sanloem. A la base, on voulait y loger quelques jours mais le prix de l’hébergement est excessif (entendons-nous bien, excessif par rapport au reste de l’Asie du sud est): 10$/personne pour dormir sous une moustiquaire, dans un lit au milieu d’une rangée de 10 autres lits, le tout aligné sous un toit mais sans mur. Si vous voulez opter pour des bungalows, il faut compter environ 30$.

dortoir tout confort

dortoir tout confort

Si vous ajoutez la traversée, le prix devient incroyablement élevé pour dormir dans des conditions plus que sommaires.

On a donc opté pour une excursion là-bas avec un bateau qui s’est arrêté en cour de route pour qu’on puisse sauter et nager, et avec le petit-déjeuner et déjeuner inclus. On a pu passer 3h30 à profiter de l’immense plage de sable blanc et de l’eau translucide, à jouer au billard et à faire de la balançoire… bref, une journée parfaite!

Et comme toujours, le lendemain, on a refait nos sacs pour partir en direction de Battambang.

2 thoughts on “Sable blanc à Sihanoukville et Koh Rong Sanloem

  1. Val

    Evidemment , la meilleure photo de la série est celle du maillot « Charenton-champion » !!

  2. Martareche Monie et Jean

    On voit là les boits sans soif…c’est quand même votre dose habituelle deux fois la dose normale de pastis et dire que là vous avez l’air étonné ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>